Comment apprécier tout l'arôme et la saveur du safran de CHRISTIAN DELJARRIT ?

En cuisine, le safran s'emploie avec parcimonie. Quelques stigmates seulement suffisent à colorer les plats d’une jolie couleur jaune orangé et à les embaumer d’un parfum chaud et savoureux.
Cuisiner le safran s’anticipe : la veille, préparez l’infusion de safran pour votre recette.

Nos conseils de préparation

Nous vous conseillons d'écraser les pistils de safran, simplement avec le dos d'une cuillère.
Pour en libérer tous les arômes, nous vous recommandons de faire infuser les pistils de safran écrasés quelques heures dans un liquide chaud ou froid tel que de l’eau, du lait, ou de la crème selon la recette. Cette infusion pourra être incorporée à votre plat en fin de cuisson pour bénéficier de toute la richesse aromatique du safran.
Vous pouvez également utiliser le safran pour aromatiser un thé blanc ou vert tout particulièrement. Le safran se marie également à merveille avec les infusions dont il renforce alors les qualités digestives.

Bien doser le safran

Un pistil de safran est composé de trois stigmates ou filaments.

Voici nos conseils de dosage en fonction de votre utilisation du safran :

  • thé vert ou blanc safrané : 1 pistil (3 stigmates) par tasse (15 cl)
  • plat sucré : 1 pistil (3 stigmates) par personne
  • plat salé : 2 pistils (6 stigmates) par personne
  • paella ou moules/coquillages : 3 pistils (9 stigmates) par personne
  • riz et pâtes : 5 pistils (15 stigmates) pour 250g
  • desserts : 8 à 15 pistils par litre de lait incorporé
  • confitures : 15 pistils par kilo de fruits

 

Bien conserver le safran

Nous vous engageons à conserver les pistils de safran à l’abri de la lumière et de l’humidité, dans le tube en verre dans lequel nous vous le livrons.

 


Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes